Tout savoir sur les installations électriques sur Bruxelles

Au sommaire
  1. La norme électrique sur Bruxelles
  2. Quelles sont les mesures prises pour éviter les accidents liés à l’installation électrique domestique ?
  3. Quels matériels utilisés dans l’installation électrique domestique sur Bruxelles ?
  4. Quel mode d’installation électrique domestique sur Bruxelles ?

Vous avez décidé de devenir un électricien ? Vous voulez comprendre le schéma de l’installation électrique de votre habitat ? Souhaitez-vous éviter des infractions éventuelles par rapport à votre installation électrique ? Cet article vous présente tout ce qu’il faut savoir sur l’installation électrique sur Bruxelles et sur toute la Belgique.

La norme électrique sur Bruxelles

Depuis  1981, le RGIE (Règlement Général des Installations Electriques) décrit la norme électrique sur toute la Belgique. Par conséquent, tout électricien sur Bruxelles doit le comprendre et le maîtriser pour la sécurité des utilisateurs. Il présente les mesures de préventions pour tout accident lié à l’installation électrique.

Quelles sont les mesures prises pour éviter les accidents liés à l’installation électrique domestique ?

La Belgique est soucieuse de la sécurité de sa population et de ses visiteurs. Elle a pris la disposition de mettre en place un dispositif officiel pour garantir une habitation saine et sécurisée de tout danger électrique. Ce dispositif réglemente toute installation dans tout le territoire. Voici les points essentiels que tous les électriciens sur Bruxelles doivent retenir du RGIE :

  • L’utilisation de la prise de terre est obligatoire : Elle permet de déclencher rapidement les réactions des disjoncteurs. Autrement dit, grâce à la prise de terre, les courants de défauts se dirigent vers la terre. On éviterait ainsi un court-circuit dangereux.
  • L’installation d’un Dispositif Différentiel Résiduel est exigée : Ce dispositif est conçu pour éviter les risques d’électrocutions et les incendies dû à une fuite de courant. Elle fait partie des normes indiquées dans le RGIE. Il s’agit de lier les différentes bornes des conducteurs à la borne principale de la terre. Pour certains électroménagers tels que la machine à laver, le séchoir, la lave vaisselle, l’essoreuse, le chauffage électrique de sol par résistance, le RGIE demande à l’électricien sur Bruxelles d’installer des DDR supplémentaires.
  • L’utilisation des tubes métalliques et des câbles armées est interdite : Toujours dans le souci sécuritaire, il est préférable d’utiliser des câbles isolants. On prendrait les fils de couleurs jaune-vert pour un conducteur de protection, par exemple. De plus, il est interdit sur l’ensemble de la Belgique d’utiliser les tubes métalliques et les câbles armées, notamment dans la salle de bain.

Selon le RGIE, la norme électrique belge concerne précisément la qualité des matériels, le mode d’installation.

Quels matériels utilisés dans l’installation électrique domestique sur Bruxelles ?

Le RGIE oblige les électriciens sur Bruxelles à utiliser des matériels de bonne qualité. Il indique aussi l’utilisation de certains matériels dans l’installation électrique domestique sur l’ensemble du pays. Pour les câblages par exemple, il est interdit d’utiliser les fils de couleur jaune et vert alors qu’il préfère le fil de couleur jaune-vert. En outre, les électriciens doivent être attentifs aux recommandations d’installation de la maison de fabrication pour tous les matériels.

Quel mode d’installation électrique domestique sur Bruxelles ?

A Bruxelles, il est obligatoire d’installer un tableau de distribution qui présente le schéma de l’installation électrique.

Les commentaires sont clos.