Les avantages et les inconvénients d’une toiture nervurée en U.

Au sommaire
  1. Description de la situation actuelle :
  2. Quels sont ses points positifs ?
  3. Quels sont ses points négatifs ?

De nos jours,  on fait beaucoup de « copy-paste ». Cette démarche se fait dans plein de domaines, par exemple l’industrie automobile. Lors de cet acte, on copie une technologie, une forme, ou autres caractéristiques d’un produit innovant. Lorsqu’on compare visuellement ou techniquement les deux produits, l’un étant l’original, on n’y voit qu’une infime différence. Par contre, l’un sera plus attractif,  que ça soit par son design, sa technologie, ou son prix.

Description de la situation actuelle :

Le domaine du bâtiment n’échappe pas à la pratique du « copy-paste ». En effet, la tôle nervurée en U et les tuiles en U sont visuellement les mêmes vu de loin. Les tuiles en U ont été utilisées pendant des siècles. Faites en terre cuite (argile + eau), elles ont longtemps été le matériau préféré des couvreurs, car, en plus de sa dureté, elles donnaient de l’identité à ses réalisations. Toutefois, son utilisation est assez complexe et revenait très chère.

La tôle nervurée en U, quant à elle, est un matériau de couverture faite en acier. Les tôles en acier ont longtemps été utilisées pour les toits de garage, de bâtiments industriels et commerciaux. Depuis quelque temps, les artisans spécialisés en toiture comme ce couvreur expérimenté à Marseille l’utilise en tant que matériau principal pour la couverture de maison traditionnelle. Ce revirement a été observé lorsque les constructeurs ont eu l’idée de donner de nouvelles formes et coloris à cette dernière, attirant ainsi plus de clients, qu’ils soient professionnels ou particuliers.

Quels sont ses points positifs ?

L’utilisation de ce matériau nervurée en U offre les avantages suivants :

  • Esthétique : visuellement, elle ressemble à des tuiles en U réalisées en terre cuite, ça suffit pour attirer l’attention. En plus, le fait qu’elle est disponible en divers coloris permet de mieux valoriser la toiture et l’harmoniser avec le reste de la maison.
  • Solidité : en plus d’être dure et incombustible, elle est aussi disponible sous diverses épaisseurs.
  • Légèreté : avec un poids de 5kg/m2, sa manutention en devient facile. En plus des rénovations, de légères charpentes suffisent à son utilisation.
  • Excellente étanchéité : étant lisse et ayant une forme en U, l’écoulement de l’eau de pluie en devient facile.
  • Facilité et rapidité de pose : disponible sous différentes dimensions, tout en restant légère, la fixation directement sur la charpente en devient un jeu d’enfant pour le couvreur.
  • Immunité biologique : les mousses ne se développent pas sur ce type de toiture.
  • Économique : l’utilisation de cette tôle revient largement moins chère.

Quels sont ses points négatifs ?

L’utilisation de ce modèle de toiture dispose de divers inconvénients, dont :

  • Manutention dangereuse : Les bords de la tôle sont très coupants. Mieux vaut laisser un couvreur expérimenté faire la manutention et la pose de la tôle.
  • Sensibilité face à la corrosion : l’ennemi principal du métal est l’humidité. Celle-ci fait apparaitre chez lui de la corrosion.
  • Sensibilité acoustique : le son des chocs de gouttelettes d’eaux, tombant sur la toiture en période de pluie, se fait bien entendre et de manière très Des ajouts d’isolants acoustiques seront alors nécessaires.
  • Sensibilité thermique : l’acier absorbe la chaleur venant des rayons du soleil d’une face. Elle redirige ensuite cette chaleur de l’autre face, c’est-à-dire vers l’intérieur de la toiture. Ces tôles nécessitent des isolants thermiques.
  • Nécessité de maintenance : la tôle se décolore au fil du temps. Le problème est que cette couche de peinture, hormis le fait de protéger de la corrosion, est un facteur clé à son esthétique. On est alors amené à repeindre lorsque ses couleurs commencent à s’effacer.

Les commentaires sont clos.