Financer des travaux : crédit personnel ou prêt immobilier ?

Au sommaire
  1. Les prêts à la consommation comme financement de vos travaux
  2. Opter pour le crédit immobilier
  3. Financer les projets lors de l’achat
  4. Financer vos projets après acquisition
  5. Crédit consommation ou immobilier : conditions d’éligibilité

Un nouveau style de salle de bain vous tente ? Votre toiture a besoin d’être renforcée et repeinte ? Ces travaux s’avèrent de temps en temps nécessaires afin de garder l’habitation de vos rêves en bon état. Reste à savoir comment obtenir le financement suffisant pour votre projet !
Avec une épargne assez épaisse, les propriétaires n’ont qu’à s’en servir. Les frais liés aux intérêts n’existent plus, dans ce cas. Adieu les frais d’assurance et de garantie !

travaux-financement

Ne pas détenir assez de liquidités pour réaliser les travaux n’est pourtant pas un obstacle incontournable. Vous pouvez procéder à un crédit pouvant financer les travaux. En matière de prêts, les banques proposent aussi bien les crédits personnels que les prêts immobiliers. Comment décider entre ces deux types de formules ? La suite vous en dit plus !

Les prêts à la consommation comme financement de vos travaux

Des publicités alléchantes sur les crédits consommation peuvent être remarquées dans les médias. Tous les établissements bancaires proposent ces types de crédits à des conditions différentes. Mais qu’est-ce qui fait leurs points communs ?
• La simplicité des procédures : Solliciter un prêt personnel ne prend pas beaucoup de temps. La banque vous accorde le crédit après un processus de demande simplifié. Sachez qu’aucune caution n’est requise. L’organisme prêteur n’exige de votre part aucune garantie hypothécaire. L’obligation d’assurance s’écarte des conditions pour l’octroi du crédit. Tout cela semble attrayant, mais des contraintes apparaissent en surface.
• Des obligations contraignantes : Dans toutes les enseignes, on remarque des taux de prêt personnel supérieurs à ceux du crédit immobilier. D’ailleurs, les consommateurs doivent rembourser le crédit consommation jusqu’à 5 ans au maximum. Cette courte durée de remboursement fait gonfler les mensualités. La capacité d’endettement diminue suite à ce type de prêt.

Opter pour le crédit immobilier

Avant de souscrire à un prêt quelconque, vous devez passer par l’établissement des devis pour le projet. La demande de crédit se basera sur les coûts prévus. A noter qu’avec une formule de prêt immobilier, les taux proposés s’avèrent plus accessibles que les conditions de crédit consommation.

Financer les projets lors de l’achat

Demander un crédit immobilier pour un certain projet peut être compliqué. Les consommateurs se heurtent des fois à un crédit classique que la banque propose à un taux élevé. Pour profiter de votre crédit immobilier initial, il est possible d’inclure les coûts des travaux au prêt immobilier pour achat. Cela vous permet de jouir d’une échéance assez étalée.

Financer vos projets après acquisition

Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre ancienne propriété ? Un crédit immobilier parmi les diverses offres de crédit des banques en ligne répondra sûrement à vos attentes étant donné les taux particulièrement bas et les tarifs attractifs dans ces établissements. Les institutions bancaires établissent quand même des conditions strictes dans ces circonstances. L’immobilier ne doit donc être placé comme garantie pour un autre crédit. Si c’est le cas, la banque peut émettre une proposition de rachat de crédit.

Crédit consommation ou immobilier : conditions d’éligibilité

Bon nombre de propriétaires ignorent encore quand le prêt immobilier peut être sollicité, et quand se tourner vers le crédit consommation. Une technique simple pour différencier ces deux offres consiste à vous demander : les travaux réalisés peuvent-ils être emportés ?
• Oui ? Cela concerne par exemple le financement de l’électroménager qui pourra être transporté. Vous n’avez donc pas accès à un crédit immobilier. Pour financer ce genre de travaux, il faut demander un crédit consommation à moins que vous ne déteniez de l’épargne suffisante pouvant couvrir les dépenses.
• Non ? Ici, les travaux touchent aux biens fixes comme la salle de bain, la toiture ou le ravalement et nécessitent donc de passer par un prêt immobilier.

Les commentaires sont clos.