Ne laissez plus votre jardin …secret

Dans les villes où l’espace est limité, il n’y a guère que les anglo-saxons à avoir conçu des pavillons avec des jardins ; généralement un jardinet à l’avant et un autre plus spacieux à l’arrière pour constituer un lieu où la discrétion et l’intimité sont préservées.

Dans le nord de la France, on a également privilégié ce modèle de jardin, souvent potager à l’arrière, ce qui permet aux familles les plus modestes de travailler la terre.

Le classicisme a imposé de vastes jardins publics dédiés à l’agrément et il a fallu créer les jardins ouvriers, en général en périphérie des agglomérations urbaines pour offrir aux plus démunis des espaces de liberté et de culture. Cette tendance revient en force aujourd’hui dans les villes qui mettent des terrains à la disposition des habitants pour y concevoir des jardins partagés.

Le jardin représente le lieu de la rêverie, de la liberté dans la maison.

Dans de nombreuses conceptions de maisons dont la modernité ne fait pas de doute, il l’entoure et on peut y accéder par de grandes baies vitrées débouchant sur des terrasses. Le design du jardin devient important, on y affiche ses préférences en matière d’horticulture : soit des plantes ornementales ou plutôt potagères, voire les deux.

On met ce jardin en valeur en décorant son accès. La porte qui y conduit sera de préférence en matériaux naturels, bois ou verre. La baie vitrée éclairera votre intérieur et livrera des aspects de votre extérieur en perpétuelle évolution.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *